SOPHROLOGIE

Qu'est ce que la sophrologie ?

On peut affirmer qu’il y a autant de sophrologies que de sophrologues tant la dimension humaine impacte les séances. Et c’est bien là, toute la richesse de nos pratiques ! En revanche, il y a qu’une personne à l’origine de la méthode, Alfonso Caycédo (1932-2017), médecin neuropsychiatre d’origine Colombienne.

C’est à l’hôpital de Madrid en 1960 qu’il crée le terme Sophrologie.

Sur le plan étymologique, il s’agit de l’association de trois racines grecques :

– Sos : harmonie, équilibre 
– Phren : conscience 
– Logos : l’étude de

L’ensemble traduit que la sophrologie est l’étude de la conscience en harmonie, en équilibre 

Alfonso Caycédo affine progressivement sa méthode en s’inspirant des méthodes de relaxations occidentales de VittozSchultz, Jacobson et des méthodes orientales de Raja yoga Indien, de Toumo Tibétain et de Zazen Japonais.

Raja yoga Indien - Dynamique Sophro, séance de sophroligue individuel, groupe à Nantes
Toumo-Tibétain - Dynamique Sophro, séance de sophroligue individuel, groupe à Nantes
Zazen japonais- Dynamique Sophro, séance de sophrologie individuel, groupe à Nantes

Au contact de Binswanger, médecin psychiatre d’origine Suisse (1881-1966), il s’intéresse à la phénoménologie : étude du phénomène en tant que tel. Il s’agit là d’un concept complexe initié par le philosophe Husserl (1859-1938). Pour simplifier, la phénoménologie nous invite à nous placer au niveau de l’expérience, à mettre entre parenthèses ce que nous savons au profit de la description des phénomènes à l’état naissant, comme si, c’était la première fois.

D’inspiration phénoménologique, la sophrologie est un ensemble de techniques simples à médiation corporelle et à action positive, amenant chacun(e) à découvrir et redécouvrir sans cesse par la répétition, l’expérience immédiate de soi à la vie, traduction possible de ce que Alfonso Caycédo nomma : 

« vivencia » ! 

Que permet la sophrologie ?

Elle permet de façon globale d’être plus acteur dans son quotidien.

Elle intervient de façon plus ciblée sur des problématiques précises telles que le stress, le sommeil, la gestion des émotions, les difficultés de concentration et d’apprentissage, la préparation à un événement ou à une situation redoutée, la capacité de récupération sportive, pour n’en citer que quelques unes.

Elle favorise l’acceptation des modifications corporelles qu’elles soient d’ordre physiologique (adolescence, gestation, andropause, ménopause, variation significative de poids, vieillissement), pathologique (suite à un accident, à une maladie) ou chirurgicale (volontaire de transformation, involontaire de réparation).

La sophrologie permet de nous affirmer, par la sollicitation de nos valeurs couplées au renforcement de notre identité, que celle-ci soit héréditaire, culturelle, de genre ou sexuelle, dans notre Être tout entier !

Quel est l'objectif d’une séance de sophrologie ?

L’objectif d’une séance de sophrologie est de renouveler sans cesse notre regard sur nous-même, sur le monde dans lequel nous évoluons et vis à vis des personnes qui nous entourent, sans jugement, sans a priori, comme une première fois.

L’objectif d’une séance de sophrologie est de rentrer en amitié avec soi-même, de renforcer la confiance en soi, de mobiliser tout son capital positif et de découvrirredécouvrir qui nous sommes dans notre Être tout entier, à savoir, notre corps, notre mode de penser et nos pensées.

Le but ultime de la sophrologie est d’harmoniser nos actions dans notre environnement immédiat. Cette harmonisation résulte du rapprochement de ce que nous ressentons, de notre mode de penser et de ce que nous pensons.

Comment ça marche ?

Il s’agit d’appliquer au quotidien les outils transmis au cours des séances. Il est vivement recommandé, de consacrer chaque jour, 5 minutes à 1 heure de son temps à répéter les techniques aujourd’hui éprouvées. C’est à cette unique condition que se mettra progressivement en place, un véritable art de vivre sophrologique.