SOPHROLOGIE ET MÉDECINE

Une sophrologie appliquée

Qu’elle soit appliquée à la dentisterie ou plus généralement à la médecine, il s’agit ici avec la sophrologie de se préparer à une intervention médicale ; de travailler sur son «schéma corporel» ; d’être acteur dans le processus de guérison.

En dentisterie...

Le bien-être de nos dents, le bien-être de nous-même.

Toute atteinte de l’organe dentaire (la dent, les vaisseaux qui la nourrissent et son innervation) se répercute immanquablement sur notre corps et notre Être tout entier.

Présentes à la naissance sous forme de bourgeons enfouis, ou constituées pendant l’enfance, les dents suivent leur évolution et participent activement aux différents stades de notre développement. 

Par l’interaction avec la langue, elles favorisent l’articulation et la diction.

Outils de la mastication, elles sont spécialisées et jouent un rôle non négligeable dans une des fonctions vitales de notre organisme : se nourrir

Par leurs formes, volumes, teintes, leur présence ou absence, elles participent à l’harmonie d’un visage, à l’identité et au sourire.

Un ensemble d’actions qui concourent autant à l’affirmation de soi qu’à notre vitalité et notre intégration sociale.

Prenez-en soin 

Malgré la qualité des anesthésies, l’empathie dont font preuve mes confrères Chirurgiens-Dentistes, la démarche de prendre soin de sa bouche et de ses dents reste encore un obstacle pour nombre d’entre vous.

Le projet des séances de «sophrologie dentaire» est d’identifier avec vous les freins à votre prise en charge et de vous permettre d’y remédier.

Mes axes de travail concernent :

  • La phobie « du dentiste »
  • L’angoisse « du rendez-vous »
  • L’anxiété du soin dentaire nourrie par une mauvaise expérience vécue
  • La difficulté de gestion du stress en situation de soins

Ou encore

  • Qu’il s’agisse de soins, de pose de couronnes ou d’appareillages dentaires, je vous propose de vous intéresser à votre schéma  corporel modifié bien sûr, mais également, de participer activement à leur intégration tant esthétique que fonctionnelle.
  • Les parafonctions dentaires telles que le fait de serrer ou de grincer des dents, le port de gouttière ou d’orthèse nocturne, s’inscrivent tout autant dans un travail d‘intégration de son schéma corporel.

Ou encore

  • Qu’il s’agisse de soins, de pose de couronnes ou d’appareillages dentaires, je vous propose de vous intéresser à votre schéma  corporel modifié bien sûr, mais également, de participer activement à leur intégration tant esthétique que fonctionnelle.
  • Les parafonctions dentaires telles que le fait de serrer ou de grincer des dents, le port de gouttière ou d’orthèse nocturne, s’inscrivent tout autant dans un travail d‘intégration de son schéma corporel.

Plus généralement en Médecine...

La prise de  médicaments, la chirurgie de réparation ou d’ablation d’organes, les interventions manuelles dans les différentes spécialités médicales et paramédicales, l’assistance médicalisée par des machines, tout cela impacte immanquablement et durablement notre corps.

Forte de mes vingt-cinq années d’expériences dans la relation de soins et munie de techniques de sophrologie, je vous propose un accompagnement en session individuelle et personnalisée, depuis l’annonce d’une maladie diagnostiquée, aux soins et actes chirurgicaux prodigués.

Photo - Béatrice Nugue, sophrologue praticien Nantes

Plus généralement en Médecine...

La prise de médicaments, la chirurgie de réparation ou d’ablation d’organes, les interventions manuelles dans les différentes spécialités médicales et paramédicales, l’assistance médicalisée par des machines, tout cela impacte immanquablement et durablement notre corps.

Forte de mes vingt-cinq années d’expériences dans la relation de soins et munie de techniques de sophrologie, je vous propose un accompagnement en session individuelle et personnalisée, depuis l’annonce d’une maladie diagnostiquée, aux soins et actes chirurgicaux prodigués.

Photo - Béatrice Nugue, sophrologue praticien Nantes

Absorber le choc, provoqué aussi bien par l’annonce de la maladie que par les différentes interventions reçues ou programmées, envisager et mettre en place la possibilité de vivre autrement !